bondage-23-zentai-hogtieThis RSS aggregator for various fetish and bondage resources (the list is being updated constantly).

UNMODERATED!! MAY BE NOT SUITABLE FOR WORK OR A LIVING ROOM WITH FAMILY AROUND!!!!

This is a live stream, posts may disappear forever at any time, so if you find something interesting, do not wait! Save the images and post them in the forum.

Check several pages for updates, because new posts may appear anywhere for several reasons (e.g. new stream added, wrong post date, etc.). Duplicate, triplicate, etc posts is a known Blogger issue, and is being worked on.

Leave you suggestion in the comment field below, or in this forum thread.

See other RSS streams.


Sat, Oct 15, 2016
Source: Feet, legs, nylon
Sat, Oct 15, 2016
Source: Feet, legs, nylon
Sat, Oct 15, 2016
Source: Feet, legs, nylon
Le 7 Août dernier disparaissait, fort jeune, Alexander Horn photographe marquant d'une scène fetish qui se réduit comme une peau de chagrin.

Ce billet est un peu prétentieux pour l'ajout de ce " et moi" car en fait je ne connaissais pas personnellement Alexander Horn; mais il a fait partie de ceux qui, par leurs images et ce qu'elles laissaient a imaginer m'ont poussé à découvrir ce monde. Avant d'oser participer à mes premières soirées et à voyager, ses photos étaient souvent une véritable source de fantasmes et de rêves.

Plus tard je l'ai croisé à plusieurs reprises au German Fetish Ball en 2009 et la dernière fois à l'Europerve d'Amsterdam en 2015 au bras d'une de ces modèles qu'il aimait photographier. Ce photographe comme beaucoup, manifestement fétichiste du latex, qu'il portait chaque fois n'était pas de ceux a photographier des hommes mais seulement de ces modèles féminines plus "mode" mais j'ai longtemps rêvé d'un shoot avec lui , sans espoir...Depuis bien d'autres de mes rêves se sont réalisés et en dépit de l'incontestable qualité de ses photos je dois dire que je les trouve souvent un peu vieillies très "classiques"assez éloignées de ce que je souhaite réaliser, cependant elles existent encore comme le témoignage d'une scène fétichiste bien vivante et c'est toujours un plaisir de les revoir à l'occasion de ce petit billet d'hommage.

Car c'est bien un hommage que je veut rendre à cet "inconnu" qui a été un de mes inspirateurs et dont beaucoup de ses amis souligne aussi qu'il était un homme charmant accessible et généreux. Sa page Facebook est là comme si les choses perduraient encore, curieuse ironie du destin car finalement, passés les plaisirs instantanés, que laissons nous aux autres après nos brefs passages dans cette vie?

Il a encore aussi deux sites visibles sur internet , j'espère qu'ils le resteront longtemps.
Cette disparition cependant laisse un gout de nostalgie en cette année 2016 où le monde du fétichisme semble en plein bouleversement comme si une page se tournait, mais j'y reviendrais sans doute .

Je partage ici les liens des sites d'Alexander Horn à voir absolument...



http://www.alexanderhorn.com/index.html
http://www.l-a-tex.de/web/e/main.html





Sun, Aug 21, 2016
Source: FetishLover







Sun, Aug 14, 2016
Source: Feet, legs, nylon
Dans l'attente de retrouver celle qui rend ma vie plus belle, je partage quelques-unes de nos petites photos, prises assez artisanalement ce qui explique que la qualité en apparaîtra médiocre mais peu importe car finalement c'est la situation et l'idée qu'elles sous-tendent que nous aimons.
Nous nous habillons ainsi coté à cote nous préparons nos tableaux et nous tentons la pose à distance sans aucune certitude sur le cadrage, la lumière, la qualité du réglage et le risque du flou de mouvement. On se dit aussi que si la situation nous inspire on pourra la retravailler avec un photographe et dans de bonnes conditions.

Et puis surtout on est tous les deux on s'amuse comme les quelques photos "sages" de backstage le prouvent. Et puis parfois cela dégénère, tandis que je découvre les photos sur l'écran je la sens se glisser derrière mon dos , caresser mes cuisses et laisser sa main sur mon entrejambe et faire crisser le zip qui ne peut pas retenir mon émoi. Tandis que je me retourne je découvre en frissonnant de désir, qu'elle à déja ouvert le sien...Je la saisi alors et l'allonge sur la parquet dont j'ignore la dureté . Je n'oublie jamais ces deuxième parties de shooting "entre nous" Ils provoquent toujours chez moi autant de sensations comme si je pouvais les revivre à chaque instant .










Thu, Jul 21, 2016
Source: FetishLover

Sat, Jul 02, 2016
Source: Feet, legs, nylon

Sat, Jul 02, 2016
Source: Feet, legs, nylon

Sat, Jul 02, 2016
Source: Feet, legs, nylon

Sat, Jul 02, 2016
Source: Feet, legs, nylon

Sat, Jul 02, 2016
Source: Feet, legs, nylon

Sat, Jul 02, 2016
Source: Feet, legs, nylon