Like Ra in latex catsuit, latex mask and high heels
Like Ra's Naughty Playground

Ftshist
Ftshist Breath Control Tube Threaded Tee5 0mm Interface For Latex Gas Mask Sex Suffocation Valve Threaded Connection Accessories
$119.73

mummy bondage
Super Oil Shiny Tight Full Body Stockings Sleeping Bag Mummy Bondage Pullover Oily One-piece One-piece All-inclusive Tights
$24.18-53%

latex catsuit
latexanzug Rubber Gummi Catsuits tights Fitness uniform Black Suit
$567.80

pvc stockings
Sexy PVC Latex Zipper Stockings Leg Wear Women Clubwear Stockings Faux Leather Fetish Costumes hot Erotic Bodystocking
$120.76-39%

gaff panties
Mens Comfortable Underclothes Hiding Gaff Panties Shaping Briefs Crossdress Underwear Transgender Cuecas Masculinas
$64.38-38%

pueraria mirifica
50-1000g Natural Pueraria Mirifica / Free Shipping
$109.26-14%

laigzem
LAIGZEM Women Ankle Boots Platfrom Side Zip Up Block Thick High Heels Female Ladies Shoes Woman Handmade Big Size 33 35 40 42 43
$117.31-38%



To view Aliexpress you might need to switch your mobile browser to the Desktop version.


Spanking machine
Spanking machine
€159.95

If you would like to use search functions, view hidden archives or play games, please consider registering.


Zentai selfbondage in the fetish pool
#1
RÉSUMÉ
 
Une fan de tenues Zentai et de selfbondage prend des vacances dans un gîte fétiche. Se sentant en sécurité, il ose réaliser un de ses fantasmes dans la piscine. C'est une aventure qu'il n'oubliera jamais.
 
.......................
 
J'aime la sensation du spandex sur le corps. Cette matière ajustée donne l'impression d'être caressée, et lorsqu'elle est mouillée, c'est encore mieux. Adepte du self-bondage, j'enfile souvent ma tenue zentai pour décupler le plaisir.
 
J'ai découvert cette matière grâce aux cyclistes qui disposent d'une sorte de cuissard doublé de mousse à l'intérieur pour le confort en selle. Je m'en suis acheté un parce que je fais un peu de vélo. Il ne m'a donc pas fallu longtemps pour décider de m'acheter une tenue Zentai. C'est une tenue basique et classique en noir. Il en existe de toutes sortes en termes de couleurs et de motifs, vous pouvez donc jouer à Spider Man ou ressembler à un animal.
 
Les responsables du gîte m'ont mis à l'aise dès le départ, je dirais même qu'ils m'ont enthousiasmé lors de la visite des lieux. Lors de la visite du donjon et de la crèche, les commentaires de Marc, qui ne servent qu'à donner des « indices » d'idées perverses, ne laissent personne indifférent. Ensuite, la visite de la salle secrète, où les tenues et accessoires prêtés aux clients montrent clairement qu'ils ont tout vu en matière de fétiches. Celles-ci vont de l'ABDL à la féminisation, en passant par des tenues extravagantes dont une cantine verrouillable pour priver les membres de leurs affaires personnelles "sages", une camisole de force, du matériel de lavement, etc.....
 
C'est à la fois exaltant et embarrassant car cette salle n'est pas en libre accès. Vous devez demander ce que vous voulez. Même si Marc fait tout pour que vous vous sentiez à l'aise, cela signifie quand même dévoiler nos petits "faiblesses". On s'habitue assez vite à cette ouverture d'esprit, mais c'est très déstabilisant le premier jour !
 
La visite du parc devant le gîte est plus conventionnelle, même s'il précise que l'on peut y faire du self bondage ou s'y promener dans la tenue de son choix. Après le grand potager, place à un parcours de santé presque classique. Pourquoi presque ? Tout simplement parce que le gîte peut être loué à des familles, et encore une fois ce sont les commentaires de Marc qui le rendent "plus attractif"....
 
Le verger juste au-dessus du gîte est ouvert au public, vous pourrez donc y manger les fruits, mais vous pourrez également vous y promener avec les vêtements de votre choix. Marc vous indique, comme s'il vous parlait d'une recette..., que vous pouvez y pratiquer le Bondage Walking ou qu'il peut organiser un Espace jeu. 
 
Autant dire qu'à la fin de la visite guidée, vous savez bien que vous n'êtes pas dans une maison de fous, non, mais dans un parc d'attractions tenu par des fétichistes malades mentaux.
 
Revenons à ma grande peur pour moi timide avec mon selfbondage aquatique !
 
J'ai emménagé dans l'appartement, où j'ai découvert le fameux classeur des très bonnes et mauvaises idées. Si vous n'en avez pas assez, croyez-moi sur parole, vous trouverez de quoi vous 'distraire', quel que soit votre fétiche, et surtout, découvrir plein de trucs coquins ou coquins.
 
J'ai donc enfilé mon maillot de bain et suis allé piquer une tête dans la piscine. SURPRENDRE! Vous avez les pieds partout. Le fait qu'il soit couvert vous cache à la vue des propriétaires qui pourraient passer par là et voir vos petits plaisirs coquins....
 
Comme je le disais au début de mon récit, une tenue zentai est agréable à porter et lorsqu'elle est mouillée elle procure encore plus de sensations. J'étais sur le point de passer du bain à la piscine. De nature timide, j'ai attendu qu'il fasse nuit avant d'aller me baigner dans ma tenue zentai. Les lumières automatiques et les petites illuminations sont sympa SAUF quand on veut être discret ! ! Sous les projecteurs, j'ai dû me donner un coup de pied pour aller nager. En plus, un énorme chat me regardait en me disant : « C'est qui ce fou ? Apparemment, il a l'habitude de voir des choses étranges, puisqu'il n'avait même pas peur.
 
Une fois dans l'eau à 27°C, ma seconde peau est devenue très collante et caressante à chaque brasse. J'ai fait X fois des allers-retours, non pas parce que je suis un grand sportif mais parce que la piscine n'est pas très grande. Ce nombre de coups en retour était motivé par la caresse et non par une quelconque envie de faire du sport. Autant dire qu'il y avait une bosse devant ma tenue. En sortant de la piscine, allongée sur le transat que je devais déplacer pour que la lumière ne s'allume pas à chaque mouvement de la main droite, je me caressais partout... Ce n'était pas de ma faute, J'ai juste dû laisser les vêtements s'égoutter !
 
Avant de rentrer chez moi, j'ai fait une petite balade dans le parc, la nuit sans lumière et avec une tenue zentai qui occulte pas mal la vue. La lumière de la demi-lune ce soir-là ne m'a pas suffi pour éviter une branche d'arbre. AIE. L'olivier ne m'a pas manqué.
 
Si la nuit vous donne des conseils, elle m'a donné de très mauvais conseils, dont l'idée de combiner un scénario de self-bondage en tenue zentai dans la piscine. Dans le donjon, vous trouverez une chaîne pour vous fabriquer une ceinture ou autre, des menottes, des cadenas et une ficelle avec toutes les clés attachées. Marc m'avait montré ce matériel et m'avait expliqué le but de la ficelle avec les clés. Une fois de plus, les accessoires de ce parc à thème fétichiste ont enflammé ma libido.
 
En guise d'entraînement, le lendemain, vêtu de ma tenue presque sèche, je me suis confectionné un string en chaîne et j'y ai attaché les menottes. Puis, une fois le capot fermé, j'ai jeté les clés en l'air avant de me menotter les mains derrière le dos. Ce scénario d’auto-esclavage est simple ; J'en ai fait des beaucoup plus compliqués. Ici, j'étais excité par un nouveau lieu et la peur qu'ils viennent s'amuser dans le donjon et me découvrent dans cette position gênante, alors qu'il m'avait dit de ne pas y venir quand ils avaient des clients.
 
Même avec ma vision réduite, le soleil m'a permis de retrouver rapidement les clés. Je me suis dit que pour m'entraîner à mon idée folle, je recommencerais le soir, sans lumière. C'est ce que j'ai fait ce soir-là après une agréable promenade et quelques courses. Après avoir mangé mon repas, écouté de la musique et lu le fameux classeur rempli de très bonnes et mauvaises idées, une fois la nuit tombée je me suis rendu au donjon, cette fois sans être surpris par l'éclairage. J'ai reproduit le même scénario que le matin. Il m'a fallu environ 10 minutes pour retrouver les clés tombées derrière le pilori. Ce fut mon premier moment d'anxiété, car dans un endroit inconnu et avec la peur d'être surpris, l'homme timide n'était pas aussi calme qu'à la maison.
 
ASSURANCE TOUS RISQUES Marc vous rassure certainement en vous disant que "si vous faites du self bondage et qu'on ne vous voit pas la journée, on viendra voir si vous êtes bloqué. Si c'est le cas, on vous aidera". tu te libères et tu ne seras pas jugé, juste une amende pour un café ou un coca".
 
Ce n'est pas le prix d'un café ou d'un coca qui pose problème ! C'est l'idée d'être trouvé dans une mauvaise position. En même temps, cela a deux effets. La première est rassurante et donne des ailes en enfreignant quelques règles de prudence, et, par la même occasion, le risque d'être vu.....
 
Ce soir-là, dès la tombée de la nuit, j'ai testé la cage de chasteté métallique fournie dans le donjon avant de commencer à enfiler le string en chaîne et à verrouiller les menottes sur le devant. Pour parler franchement, j'avais bander comme un âne dans la cage, mon sexe est entré en collision avec la résistance du métal, et le simple fait de caresser mes tétons sur ma tenue zentai m'a fait grimper au plafond.
 
À tel point qu’au moment où je suis arrivé à la piscine, ma sagesse et ma prudence avaient disparu. Au lieu de laisser les menottes verrouillées devant moi, je les ai accrochées derrière la chaîne. Et là, après m'être assis sur la marche de la piscine, j'ai jeté la ficelle avec les clés dans l'eau.
 
Après avoir marché un moment autour de la piscine, tout excité, j'ai nagé un peu avec les mains derrière le dos. C'était exaltant ! Le timide se mit à chercher avec ses pieds les clés de ses menottes. Après X fois aller et venir, je ne les avais pas trouvés. Autant dire que je n'étais pas fier, même si ma vie n'était pas en danger. Au lieu de faire de petits pas avec mes pieds d'explorateur, je suis allé grand. Aucun résultat et donc angoisse !
 
Il m'a fallu deux heures pour les trouver. Je transpirais abondamment, même dans l'eau. Le pire était à venir !
 
Le spandex ne vous aide pas à plonger, surtout lorsque vos mains sont menottées derrière le dos. Au contraire, cela vous tire vers le haut. Le problème a été de réussir à me mettre à genoux pour attraper la fameuse corde avec les touches, une corde qui ne veut changer de place qu'au gré des mouvements d'eau que vous générez dès que votre pied les quitte. Après une longue lutte, j'ai bloqué la ficelle avec les clés dans un coin. Le risque de me cogner n'était plus un problème, je préférais une bosse à la honte d'être libéré par Marc le lendemain. J'ai fini par les attraper et, croyez-moi sur parole, je n'allais jamais les lâcher.
 
Par mesure de sécurité, je suis allé m'asseoir sur la grande et large marche à l'entrée de la piscine. Aussi soigneusement que possible, j'ai commencé à chercher le trou de serrure dans les menottes. Même si la tenue Zentai n'a pas aidé mes doigts, j'ai finalement réussi à insérer la clé et à ouvrir l'un des bracelets. C'est en les détachant de mon string en chaîne que je les ai fait tomber dans la piscine. Avec mes mains devant eux, c’était beaucoup plus facile de les récupérer.
 
Ce qui était troublant, très troublant, c'est qu'après m'être un peu séché sur le transat, j'ai voulu retirer la cage de chasteté. Aucune des clés ne fonctionnait avec le cadenas. Je n'ai eu d'autre choix que d'attendre le lendemain pour les demander à Marc. Dans la matinée, Popaul manifestait dans sa cage en mode fermier en colère.
 
Marc a répondu de sa manière détendue qu'ils devraient être sur l'étagère des accessoires. Et puis, avec son air de coquin très pervers, il m'a proposé de les garder si je voulais faire l'expérience du port d'une cage de chasteté quelques jours 24h/24 non-stop. Gênant mais tentant. Quand j'ai hésité, il n'a pas insisté, il m'a juste dit de réfléchir à sa proposition et que ce serait sa femme qui les garderait. Je n'ai pas osé, et je m'en veux encore, car s'il y a un endroit où l'on peut s'amuser sans être jugé, c'est bien là. 
 
J'ai néanmoins accepté de le laisser m'organiser un jeu Espace si je pouvais le faire moi-même. Sa réponse fut on ne peut plus claire : "Je vais cacher les clés et te donner les cartes pour la chasse au trésor. Après, tu pourras le faire quand tu veux et dans la tenue que tu veux. Si tu ne veux vraiment pas risquer d'être vu, faites-le entre 14h et 16h, heure de la sieste en Espagne".
 
Comme indiqué, il a bien récupéré la fameuse ficelle contenant toutes les clés et y a posé une feuille de papier avec des indices sur le bar du donjon. Le même après-midi, le fantôme vêtu de noir part à la recherche de sa liberté, avec des chaînes aux pieds, la fameuse chaîne et des menottes dans le dos. Heureusement, comme ils avaient créé des tunnels verts et qu'il y avait beaucoup d'arbres, je n'ai pas trop souffert de la chaleur, même avec la tenue Zentaï qui me tenait chaud. Deux heures plus tard, et donc deux heures de plaisir à vivre mon fétiche en pleine nature, je suis rentré chez moi pour enlever la cage de chasteté ? Je veux dire, douche !
 
Le dernier jour, Marc m'a emmené avec lui dans son 4x4 pour prendre un verre avec ses amis qui tiennent un food truck au pied des falaises de Chodes, spot exceptionnel pour les amateurs d'escalade. C'est sur le chemin du retour, quoique court, qu'il réussit à me faire parler de mes petits plaisirs. Après avoir commencé à parler de confidences embarrassantes, nous avons continué à parler d'auto-bondage en arrivant au gîte. C'est à ce moment-là qu'il m'a offert une « couche » et m'a proposé de m'en donner une pour que j'essaye. Ce gentil voyou pervers m'a proposé un scénario d'auto-bondage de longue durée pour que je doive mouiller ma couche.
 
Pour y arriver, il m'a donné un cadenas à combinaison. Alors la dernière nuit, j'ai (mal) dormi dans la chambre LOVE attachée au lit avec ma couche et ma tenue Zentaï. J'ai dû attendre 7 heures avant qu'il y ait suffisamment de lumière pour voir les chiffres sur la serrure à combinaison. Autant dire que je n'avais pas envie de dormir.
 
Mes impressions du pipi en self bondage ?
 
- Être attaché et n'avoir pas le choix est un peu une libération mentale.
- La peur de la fugue est infondée, la couche absorbe bien.
- La peur de se baigner dans l'urine est infondée, la couche absorbe sans souci.
- Ce n'est pas désagréable, bien au contraire.
 
Je ne pense pas devenir AB ou DL, ce n'est pas mon truc ; mais il n'est pas impossible que je m'achète un paquet de couches pour reproduire l'idée de ne pas avoir le choix.
 
ÉPILOGUE
 
Je me suis bien amusé, mais j'ai aussi été bien reposé pendant ces vacances, pendant lesquelles je n'ai pas vraiment visité grand-chose. Je regrette de ne pas m'être laissé aller beaucoup plus, car Marc m'aurait sûrement donné plein d'autres idées. Mais si la timidité peut être guérie, cela prend du temps, surtout pour ces choses-là.
 
Je pense que cette année je vais créer un fonds avec les restaurants où je n'irai pas pour pouvoir y retourner. Mon budget était de 450 € pour la location et deux pleins de carburant + 35 € pour les péages autoroutiers en France. Il va falloir que j'économise un peu pour autre chose, mais j'ai envie de revivre cette expérience, et cette fois j'ai envie d'essayer toutes les astuces de la salle secrète !
 
FIN
 
Si ce B&B pour fétichistes existe réellement, cette histoire érotique est fictive. Ce n'est qu'un exemple de ce qu'il est possible de vivre dans une chambre d'hôtes fétichiste lorsqu'on est célibataire. 
 
Cela peut évidemment être totalement différent selon VOS envies et fétiches, tout comme si vous veniez en couple ou avec un complice.
 
Si vous jouez seul, nous pouvons vous accompagner un moment si VOUS le souhaitez.
 
TSM
 
http://gitefetichistes.com/
Reply
#2
Oh wow, nice story! I am answering in English, so other people might see, that it is worth translating it (google translate for example)
This place sounds really interesting.
Reply
#3
(24 Mar 2024, 00:19 )Strappado Wrote: Oh wow, belle histoire ! Je réponds en anglais, pour que d'autres personnes puissent voir, que cela vaut la peine de le traduire (google traduction par exemple).
Cet endroit a l'air vraiment intéressant.

Je ne comprends pas! J'ai utilisé mon traducteur pour publier en anglais.
Reply




Contributors: Marc (2) , Strappado (1)